La démocratie en désordre

La démocratie est elle remise en cause par les orientations prises aux USA ou dans certains pays d’Europe comme l’Italie, l’Autriche ou la Hongrie? Il est encore trop tôt pour le dire. Mais la dynamique des mesures prises est franchement préoccupante.

Conservons à l’esprit les propos du regretté Rudi Dornbush « En économie, les évolutions prennent plus de temps que vous l’imaginez, mais quand elles arrivent, elles se réalisent plus vite que prévu »

www.ft.com/content/75319cee-761d-11e8-b326-75a27d27ea5f

Accord de l’OPEP: l’Arabie grande gagnante

L’accord sur une hausse de la production au sein de l’OPEP va principalement profiter à l’Arabie Saoudite. Elle détient des capacités pour produire davantage alors que l’Iran verra sa production reculer (sanctions) et qu’au Venezuela la production continue de se contracter en raison d’un désordre interne fort.

Le changement dans cet accord est que la hausse est globale et non par pays. Le système des quotas bat de l’aile. C’est aussi pour cela que l’Arabie en tirera profit.

Autrement les USA et son allié l’Arabie sont les grands gagnants de cet accord

Lire davantage ici

www.bloomberg.com/view/articles/2018-06-22/trump-and-saudis-win-big-in-opec-deal

CDD, CDI : comment évoluent les embauches et les ruptures depuis 25 ans ?

Étude passionnante sur la dynamique du marché du travail en France par la Dares.

Part des CDI et des CDD dans les stocks et dans les flux. Avec des chiffres étonnants puisque 30% des CDD sont d’une seule journée

L’influence des ruptures conventionnelles dans la dynamique des rupture des contrats est désormais très importante
— À lire sur dares.travail-emploi.gouv.fr/

Les ministres de l’OPEP accroissent leur production – Bloomberg

L’OPEP a trouvé un accord pour augmenter sa production d’1 million de barils/jour en dépit du retrait de l’Iran. Cet accord préliminaire devrait être validé par l’assemblée générale de l’OPEP.

La hausse de la production serait voisine de 600 000 barils car certains pays (Venezuela par exemple) ne peuvent produire davantage.

Cela devrait permettre de relâcher les tensions et éviter une hausse des prix supplémentaire

— À lire sur www.bloomberg.com/news/articles/2018-06-21/opec-ministers-back-raising-oil-output-despite-iran-s-objection

Les traders sur la livre turque se préparent à une semaine tumultueuse après les élections – Bloomberg

L’élection présidentielle de dimanche en Turquie pourrait provoquer une forte volatilité sur les marchés financiers turcs et notamment sur la livre.

— À lire sur www.bloomberg.com/news/articles/2018-06-22/turkish-lira-traders-brace-for-a-tumultuous-week-after-elections