Message des ménages français: no future

La différence sur un an de l’indice de confiance est spectaculaire: plus violente qu’en 1995 et presque comparable à 2008/2009. Sauf que le choc ici est endogène et résulte de la société française elle-même et sans qu’il y ait eu de choc particulier.

L’horizon se bouche pour les ménages français. La perception du marché du travail se dégrade et chacun a la perception que sa situation est désormais dramatique.