Un accord Chine/USA pourrait il être crédible ?

Les marchés financiers valorisent fortement la possibilité d’un accord commercial entre les Etats-Unis et la Chine. Une telle situation permettrait de réduire les contraintes observées sur les échanges et d’ordonner ceux ci en fonction du cadre défini par l’accord. Rien alors ne s’opposerait au retour de flux d’échanges plus denses susceptibles de porter à nouveau la croissance globale.

Cette idée est séduisante car elle permettrait de sortir de la zone d’inquiétude qui marque l’économie mondiale depuis l’automne et pour laquelle on ne voit pas spontanément de porte de sortie.

Pourtant cette possibilité d’un accord me paraît être totalement illusoire. Les tensions entre les USA et la Chine reflètent principalement une problématique de leadership technologique. Qui de ces deux pays définira la norme sur des développements comme la 5G ou l’intelligence artificielle ou sur d’autres technologies. Les deux pays sont dans une concurrence féroce. J’imagine mal un accord où l’un des deux pays accepterait d’être soumis aux développements de l’autre. Les tensions entre les deux pays resteront fortes même si des accords mineurs pourraient être signés.

Cela va engendrer des tensions et de la volatilité dans la dynamique globale.

Une réflexion au sujet de « Un accord Chine/USA pourrait il être crédible ? »

  1. Il ne m’est pas clair, cher Monsieur, pourquoi ma réponse, détaillée, ne s’est pas affichée hier …!

    Je reprends succinctement l’argument
    1/ je partage entièrement votre scepticisme – nous n’en sommes qu’aux escarmouches dans la négociation commerciale
    2/ oui, on peut faire référence au leadership technologique qui joue un rôle de premier plan mais la problématique qui s’y rapporte mérite d’être détaillée
    Je ne reprends que 2 axes
    – les entreprises désireuses de se développer sur le marché chinois acceptent dans les faits les exigences de transfert de technologie et mieux, ont des centres de recherche en Chine
    – également critique est le rôle joué par la Chine dans les chaines de fournitures (supply chains) qui mettent les entreprises en position d’otage

    Ces aspects sont très complexes et n’appellent pas de réponse simple – j’en développe des éléments sur mon site pininvest.com – dans la section Exposure to US-China trade – et en particulier dans les notes ‘Not seeing eye to eye’ et ‘R&D – an elusive genie’

    W van Wijk

Les commentaires sont fermés.