Les chiffres à venir. Semaine du 8 au 14 juillet

Les principaux points à retenir

  • Le commerce extérieur de l’Allemagne est la statistique sur laquelle je vais me concentrer cette semaine (le 8 juillet). Depuis le début de l’année, les exportations réelles ralentissent du fait de la guerre commerciale. Les attentes sont négatives, ce qui inquiète la dynamique de croissance allemande. Le gouvernement allemand pourrait avoir, dans les semaines à venir, l’occasion de relancer la demande intérieure pour atténuer cette perturbation.
  • Le commerce extérieur chinois constituera également un indicateur majeur (le 12 juillet) en tant que mesure de l’impact de la guerre commerciale.
    L’indice de la production industrielle allemande affichera également un ralentissement en mai (8 juillet). Cela serait conforme aux attentes concernant son commerce extérieur et aux enquêtes auprès des entreprises qui reflètent le pessimisme.
  • L’autre point à mentionner ici est que la production industrielle britannique affichera une tendance à la baisse (11 juillet). Cela serait cohérent avec l’indice de Markit pour le secteur manufacturier. En mai, l’indice synthétique de Markit était à 49,4 (contre 53,1 en avril).
  • Le taux d’inflation américain pour juin (11 juillet) ralentira, comme le montrent les taux d’inflation européens pour juin (estimations flash), tandis que les Chinois resteront forts (2,7% en mai), le prix des denrées alimentaires (prix du porc justement) continuant de indice des prix.
  • Rapport sur la stabilité financière de la Banque d’Angleterre (11 juillet à 11 h 30), minutes de la dernière réunion du FOMC (18-19 juin) le 10 juillet à 20h00 et compte rendu de la dernière réunion de la BCE (5 et 6 juin) sur la politique monétaire (11 juillet à 13 h 30)

Le document est disponible ici en anglais