0.4%, le rebond de la croissance attendu en T3 par la Banque de France

La Banque de France prévoit une croissance de 0.4% au T3. Accélération forte par rapport à la moyenne d’à peine 0.16% en T1 et T2.
La Banque de France ne donne pas de détails mais il faudrait une hausse brutale de la demande interne alors que le commerce mondial ralentit. C’est ambitieux.
L’objectif de G.Darmanin à 1.8% au moins en 2018 supposerait une croissance de 1.3% au T4. C’est excessif. La loi de finance à 1.7% implique 0.9% en T4, improbable.
Convergence toujours vers 1.5+ car le 0.4% en T3 me parait fort (mais il y aura en T4 la fin de l’arbitrage CSG / Charges et la baisse de la fiscalité locale et on peut esperer 0.6%).
Le rebond en T3 souvent évoqué par le Gouverneur de la Banque de France reste très mesuré. L’environnement global plus incertain et la dynamique interne moins vive ne permettent pas d’imaginer que l’économie française retrouve spontanément une croissance très forte.
La question va être celle de l’objectif budgétaire pour 2018 mais aussi pour 2019 car l’acquis de croissance en fin d’année pour 2019 sera limité à 0.55% vs 1% à la fin 2017 pour 2018.
La question budgétaire sera alors plus compliquée qu’en 2018 L’arbitrage budgétaire pour 2018 sera entre des économies budgétaires pour limiter la dérive du déficit mais avec un risque sur la croissance ou laisser filer le déficit vers 2.5/2.6% pour ne pas pénaliser davantage l’activité.
Réponse en septembre
prevBdF