Le grand méchant loup souffle mais le commerce mondial n’est pas emporté – L’Asie danse.

Les chiffres du commerce mondial publiés par l’institut néerlandais CPB sont parus pour le mois d’août.
Sur un an, l’amélioration observée depuis juin se prolonge en août avec une progression de 3.8%. Ce chiffre est encore limité puisque avant la crise de 2008, la croissance moyenne des échanges était de 7% l’an.
Sur le graphe on note cependant, une divergence marquée entre l’allure des échanges et les indices de commandes à l’export des USA, du Japon et de la zone Euro. Habituellement ces deux indicateurs ont des allures cohérentes. Le commerce mondial est en hausse alors que la moyenne de ces 3 indices Markit continue de se dégrader. Nous relevions déjà ce point il y a un mois mais il se confirme nettement.
comex-aout2018
Le rebond des échanges se fait principalement au sein des pays émergents et notamment en Asie mais le Latam et l’Europe Centrale sont aussi en nette hausse. En revanche, la situation reste peu dynamique du côté des pays développés. La tendance y est stable et est pénalisée par l’allure des USA et du Japon pour lesquels les échanges reculent sur 3 mois. Le grand méchant loup du commerce mondial paie le prix fort de sa politique commerciale non coopérative alors que l’Asie danse.commercemondial-zone.png

Annexe

commerce Mondial-developpés
commerce Mondial-emergents

Exportations chinoises: Le rattrapage du nouvel an

Le chiffre des exportations chinoises pour le mois de mars a suffi pour rassurer les investisseurs asiatiques. En effet elles ont progressé, sur un an,de +11.5% après 8 mois consécutifs de repli.
Pourtant à y regarder de plus près cela ne reflète pas un changement de régime et une hausse du commerce mondial qui profiterait à l’économie chinoise.  Les chiffres de janvier et février ont été très médiocres et celui de mars apparait comme un rattrapage et pas plus.
Le graphique ci-dessous retrace l’évolution sur un an des exportations chinoises en comparant un mois sur le même mois de l’année précédente. C’est la courbe bleu. La courbe violette compare les exportations moyennes sur les 3 derniers mois aux 3 mêmes mois de l’année précédente. Lire la suite

Allemagne: Une économie qui change

Les 3 principales enquêtes relatives à l’Allemagne pour le mois de mars ont été publiées ce jour.
Le graphe ci-dessous retrace le profil de ces 3 enquêtes. Les données sont centrées et réduites afin d’être comparables. Pour chacune des enquêtes, 0 est la moyenne historique et l’écart-type est de 1 (les indices évoluent principalement dans la zone -1 +1
On constate que, pour les trois enquêtes, le point haut est certainement passé. Lire la suite

Allemagne – Nette inflexion de l’activité manufacturière

La production industrielle allemande a reculé de façon marquée (-1.4%) au mois de mai et l’acquis pour le 2ème trimestre est négatif à fin mai à-1.1% alors qu’au premier trimestre l’activité industrielle avait augmenté de 0.8% (non annualisé). Le coup d’arrêt est notable.
3 remarques
1 – Lorsque l’on appréhende cet indice sur un plus longue période, on constate qu’il est stable depuis le début de l’année 2011. On voit sur le graphe une réelle divergence avec ce qui se passe outre-Atlantique. Y-aurait-il finalement un problème de compétitivité de l’économie industrielle allemande? Lire la suite

Une remarque sur le commerce extérieur chinois

Le solde du commerce extérieur chinois était de 35.9 Mds de dollars en mai. Le rebond des exportations (+7%) a rassuré sur la dynamique du commerce mondial. Pourtant le point d’interrogation majeur sur la conjoncture n’est pas forcément là.
La contraction continue des importations me parait plus préoccupante. Elle traduit une faible dynamique de la demande interne et implique une réduction rapide et continue de l’impulsion qu’engendrait la Chine sur la dynamique mondiale, notamment vis-à-vis des émergents et des producteurs de matières premières.
Pour visualiser ce point j’ai comparé l’évolution sur 3 mois des exportations et des importations de 2004 jusqu’en 2014. Lire la suite

L’Espagne sur la route de la croissance

Le PIB espagnol a progressé de 0.1% au troisième trimestre (0.4% en taux annualisé) selon l’estimation avancée de la Banque d’Espagne. C’est le premier rebond, même encore modeste, de l’économie espagnole après 8 trimestres de contraction de son activité. Sur un an néanmoins celle-ci continue de se réduire au rythme de -1.2%. L’acquis est de -1.3% pour 2013 à la fin du troisième trimestre.
Espagne-2013-T3-PIB Lire la suite

Mesure simple des efforts de compétitivité en zone Euro

La compétitivité des économies et les réformes structurelles nécessaires pour retrouver une dynamique d’activté robuste et durable ont été très largement discutées en Europe et plus particulièrement en zone Euro. L’objectif est de retrouver une dynamique de croissance susceptible d’engendrer de l’emploi et des revenus supplémentaires afin d’effacer progressivement la crise.

Si j’avais à choisir une mesure simple pour illustrer les progrès faits je choisirais Lire la suite