Juste un coup de froid pour l’Allemagne ?

At l’Allemagne comment ca va ? Pas très fort ? Est ce juste un coup de froid ou est ce plus grave ? Avec la Maison Blanche qui pense que l’économie mondiale est un jeu à somme nulle cela pourrait aller bien au delà du refroidissement. Celui ci pourrait n’être que le premier symptôme de quelque chose de plus grave

Le choc manufacturier en Allemagne: IFO vs Markit

Le modeste rebond de l’indice IFO en mars est parfois interprété comme le contrepoint au caractère excessif de l’indice Markit publié vendredi dernier.
Il y a effectivement une opposition en mars entre l’allure des deux indicateurs. L’un repart à la hausse alors que l’autre se replie à nouveau.

Cependant, ce qui a choqué dans l’indice Markit c’est le repli brutal du secteur manufacturier alors que le secteur des services se tenait plutôt bien. L’indice manufacturier s’est inscrit à 44.7 contre 47.6 en février. Il se contracte ainsi pour le 3ème mois consécutif de façon significative. En revanche l’indicateur composite des services (calculé comme l’ISM non manufacturier) est stable en mars à 53.7 comme en février.
Le coupable est donc l’indice manufacturier. Pourtant lorsque l’on compare l’indice manufacturier de Markit et celui de l’IFO on a exactement le même profil.

Le point haut des deux indices est quasi le même et la rupture constatée depuis le début de 2018 est similaire.
L’économie allemande subit le choc du commerce mondial via son secteur manufacturier que celui ci soit mesuré par l’IFO ou par Markit.
L’allure des services entre les deux mesures n’est pas la même et c’est ce qui différencie les indicateurs synthétiques des deux enquêtes. Mais les services reflètent davantage le marché domestique que la sensibilité de l’économie allemande au commerce mondial via le secteur manufacturier.
Le choc externe est fort et brutal outre-Rhin et il faudra d’abord que celui ci se stabilise avant que l’économie ne reparte de l’avant. Cela prendra du temps justifiant ainsi les prévisions pessimistes sur l’Allemagne.

Anticipations Hebdo du 1er Décembre 2014

Le document complet en format pdf est ici Anticipations Hebdo du 1er Décembre 2014

Les attentes de la semaine du 1er au 7 Décembre

  • Elément clé: la réunion de la BCE coincée entre les multiples déclarations de Mario Draghi et de Vítor Constâncio son vice-président sur la nécessité de mesures supplémentaires et l’opération de TLTRO du 11 décembre. Pas d’annonces fortes attendues. Réunion de la Banque d’Angleterre (l’annonce d’une hausse de taux fin 2015 a été faite lors du rapport sur l’inflation il y a 10 jours). Beige book de la Fed mercredi
  • Réunion des Banques Centrales en Pologne, Australie, Inde (baisse?) et Brésil (hausse?)
  • Lundi PMI et ISM du secteur manufacturier et mercredi ceux des services
  • Emploi américain vendredi. On regardera toujours les évolutions de salaires
  • Détail du PIB de la zone Euro pour le 3ème trimestre (vendredi) et en Italie (lundi)
  • Ventes de détail en zone Euro pour Octobre (mercredi) et commandes à l’industrie allemande (vend.)

Lire la suite