Jay Powell, nouveau président de la Réserve Fédérale

Les fluctuations des marchés boursiers ont été fortes au cours de la semaine du 5 février. Le Dow Jones a perdu plus de 1100 points en une séance le 5 février puis 1000 à nouveau le 8. La baisse du 5 est la plus forte en points dans l’histoire du Dow Jones mais le repli n’est que de 4.6% à comparer avec la chute de 22.6% du 19 octobre 1987. La hausse des indices américains avait été spectaculaire depuis le début de l’année et un tel profil n’était pas soutenable. Un changement d’allure était inévitable.

Il n’empêche que cet ajustement reflète un signal important de la part des investisseurs. Il intervient notamment au moment de la passation de pouvoir au sein de la Fed. Janet Yellen est partie le 2 février au soir et Jerome Powell a prêté serment le 5. La chute des marchés et le changement de présidence de la Fed ne sont pas sans corrélation. La banque centrale américaine est très puissante et les choix qu’elle fera dans les mois à venir seront cruciaux tant pour l’économie que pour le profil des marchés. Lire la suite