Turquie – Le risque d’une crise persistante

La monnaie turque s’est fortement dépréciée au cours des derniers jours. Elle était cotée 6.85 contre dollar cet après midi contre 5.15 en clôture il y aune semaine. Le mouvement est très marqué comme le montre le graphe.turkishlira1fr

Il y a deux points à relever pour comprendre la dynamique de la monnaie turque.
1 – La livre turque, comme de nombreuses autres monnaies de pays émergents, a commencé à se déprécier à la mi-avril lorsque les anticipations sur le dollar et la politique monétaire US se sont orientés à la hausse. Cela s’est traduit par des sorties de capitaux et une moindre liquidité pour les marchés, notamment sur les taux d’intérêt qui ont généralement pas mal progressé. Pour les pays sains, notamment en Asie c’est une situation plus complexe mais qui est gérable. (Voir ici et ici)
En revanche pour un pays comme la Turquie et quelques autres (Argentine, Indonésie), caractérisés par un déficit de compte courant et une fort endettement en dollar, cette nouvelle configuration est préjudiciable accentuant la dépréciation rapide de la monnaie.
La fragilité de la livre reflète donc des déséquilibres accumulés dans la durée. La Turquie n’était pas visée spécifiquement. (Voir ici un post écrit sur la Turquie il y a quelques semaines)
2 – Les tensions récentes entre la Turquie et les USA, que ce soit celles concernant le pasteur américain détenu en Turquie ou les mesures tarifaires américaines sur la Turquie, ont provoqué un rapport de force très défavorable à la Turquie et en conséquence une dépréciation très rapide de la monnaie turque. Lire la suite