L’austérité n’est pas la bonne méthode

« « The biggest policy mistake of the last decade » est le titre d’un article de Ryan Cooper et l’erreur en question est bien sûr l’austérité. (C’est un article qui se focalise sur les Etats-Unis, si bien qu’il n’évoque pas le Brexit.) Cooper s’est penché sur les universitaires qui cherchèrent à convaincre de la nécessité de l’austérité et sur les raisons pour lesquelles leur analyse s’est ensuite révélée erronée. (…)

Voici le paragraphe par lequel il conclut son article : « Comme nous l’avons vu, les preuves empiriques en faveur de la position keynésienne sont écrasants. Et cela signifie qu’une décennie d’austérité stérile a durement nui à l’économie américaine, laissant celle-ci autour de 3.000 milliards de dollars en-deçà de sa trajectoire de croissance d’avant-crise. A travers une combinaison de mauvaise foi, de sophismes et de pure incompétence, les partisans de l’austérité ont directement créé le problème que leur programme était supposé éviter. Bon vent ! » …….

La suite de cet article de Simon Wren-Lewis, traduit par Martin Anota, est à lire

http://annotations.blog.free.fr/index.php?post/2018/08/22/La-plus-grande-erreur-de-politique-economique

Budget européen – premières réactions

On s’enflamme sur le budget européen après l’accord Merkel/ Macron. Il me semble que l’on reste néanmoins dans le cadre que Merkel avait dessiné dans son Itw au FAZ (lire ici) Il faut beaucoup plus de détails pour imaginer un budget qui puisse avoir les vertus qu’on lui prête.

Pour l’instant on ne connaît pas sa taille. Macron évoquait plusieurs points de PIB et Merkel quelques dizaines de milliard. Les marges d’interprétation sont grandes. Qui le mettra en œuvre? et les parlements de chacun des pays valideront ils ce choix?

On pourra toujours s’interroger sur la façon dont le parlement allemand votera cette mesure au regard des tensions actuelles au sein de la majorité de Merkel. Peut être y aura t il un compromis avec le CSU entre budget limité et régulation des réfugiés ? Ce serait la pire solution.

Je crains que ce soit une annonce pour donner un semblant d’unité face à l’Italie où la Ligue est désormais toute puissante (lire ici) et face à la question des réfugiés qui est la question première en Europe compte tenu des dynamiques politiques qu’elle implique.

J’espère que ce n’est pas qu’une opération de com’ juste pour donner un semblant d’unité que les programmes individuels de Macron et Merkel ne valident pas

L’Italie en 8 points

La question italienne continue de préoccuper en Europe même après la nomination, à confirmer par le président italien, d’un premier ministre qui fait figure de plus petit dénominateur commun entre le Mouvement 5 étoiles et la Ligue. Les investisseurs soufflent avec une progression moins vive, qu’en fin de semaine dernière, de l’écart de taux d’intérêt avec l’Allemagne comme le montre le graphe. Cependant les interrogations demeurent.
spread-it-all.png

Plusieurs points à prendre en compte
1 – Le malaise italien
Lire la suite

France – Le budget à long terme et la cagnotte

La forte croissance économique de 2017 en France, 2%, permet de relâcher la contrainte pesant sur les finances publiques. Le déficit public passerait enfin sous le seuil de 3% (2.7% %) permettant ainsi à la France de ne plus être perçu comme un mauvais élève systématique de la zone Euro. Ce résultat traduit et reflète la capacité de l’économie française à bénéficier et à profiter de la croissance mondiale. Lire la suite