La Fed baisse encore son taux de référence mais s’arrête là

La Fed baisse son taux de référence à 1.5-1.75%. Elle indique vouloir faire une pause. Les trois baisses de cette année sont cohérentes avec le graphe des dots de septembre. Désormais le taux réel de la fed est négatif alors que le taux de chômage est à 3.5%. Toujours très étrange comme configuration.

On attend la conférence de presse pour savoir ce que Powell dira sur le marché monétaire qui ne se stabilise pas. Là il y a un vrai sujet d’inquiétude.

Sur ce dernier point, la conférence de presse n’apporte rien. C’est: circulez il n’y a rien à voir. Cela ne me rassure pas

Dette publique, climat et mes petits enfants

J’attends avec impatience le jour où mes petits enfants me demanderont “Pourquoi n’avez vous pas investi lorsque les taux d’intérêt étaient négatifs? Cela aurait pu limiter le réchauffement climatique alors que l’on brûle aujourd’hui.”

Je dirai alors “Des gens très intelligents trouvaient que la dette publique était trop importante et que les taux négatifs étaient une opportunité pour la réduire” et eux de me répondre “n’est ce pas un manque de clairvoyance ?”

Le défi du climat sur les générations futures est plus important qu’une vision comptable de la dette publique. On craint de laisser une dette trop élevée pour ne pas hypothéquer leur avenir mais c’est en ne profitant pas des opportunités actuelles que l’on hypothèque leur avenir.

La récession au coin de la rue ?

Les investisseurs ne voient pas d’issues aux incertitudes. Ils se précipitent sur les actifs non risqués. La récession au coin de la rue

Par le passé, lorsque tous les taux de marché sur la dette publique US étaient sous le taux des fed funds cela était annonciateur d’une récession. La période actuelle n’échappera pas à la règle. Le repli des taux reflète un fort pessimisme sur les prochain mois et l’absence de paris sur l’avenir.